Petits conseils

 

Je ne vous parle pas souvent des coûts de transformation de mes meubles. Il faut tout d'abord se dire que si on compare le prix d'un meuble neuf avec le prix d'un meuble rénové, tout matériel inclus, on se décourage immédiatement. Par contre, pour moi, la valeur sentimentale est bien supérieure en ce qui concerne mes créations. Les meubles que je transforme ne sont pas toujours "rentables" mais ils ont un prix inestimable: celui du coeur!

Je rénove ces meubles, qui ont déjà eu une vie et qui étaient bien souvent destinés à finir à la poubelle, de la façon que je veux. Si j'ai envie de les faire rose à pois orange fluos, c'est mon droit! Mais surtout, blague à part, je les fais à mon goût, pas à celui imposé par les médias. J'aime faire des choses qui me ressemblent, qui reflètent ma personnalité. Et celle de mon mari, accessoirement. Ou celle de mon fils, éventuellement.

Quelles sont les paramètres à prendre en compte dans l'estimation du coût d'un meuble rénové?

- le meuble en lui même: écumez les Emmaüs de votre région: vous vous ferez plaisir à petit prix tout en faisant une bonne action. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, pensez au bon coin. Nombreuses sont les personnes désireuses de se débarrasser d'un meuble qui n'est plus à leur goût, plus adapté à un enfant ou à une pièce. N'hésitez pas à négocier!

- le ponçage: il faut prendre en compte l'achat des feuilles abrasives et éventuellement l'usure de la ponceuse.

- la peinture: il ne s'agit pas seulement des pots de peinture (qui coûtent parfois un bras) mais aussi le matériel associé tels que les pinceaux, les rouleaux, l'eau pour le lavage. C'est souvent le premier investissement qui est le plus onéreux.

- les réparations éventuelles: acheter des meubles anciens signifie aussi acheter des meubles usés et parfois les pièces doivent être changées. Vous avez pu le constater dans bien des cas de mes rénovations.

 

 

Place à ma dernière rénovation!

 

Je vais énumérer avec vous le coût de cette toute dernière rénovation.

- le meuble: 20€ sur le bon coin (avec les photos vous comprendrez pourquoi)

- le ponçage: 15€ de frais de réparation de ma ponceuse + 15€ de disques de ponçage (vous comprendrez pourquoi un tel investissement cette fois)

- la peinture: 0€, je ne me suis servie que de restes de peinture que j'avais déjà

- les réparations: 2 poignées à acheter (4 en stock): 2 fois 5€ soit 10€

Coût total: 20+15+15+0+10= 60€

 

Franchement, comment pourrais je trouver dans le commerce une telle bibliothèque, vitrée de surcroît, à ce prix et adaptée à mes goûts?

C'est sûr qu'il ne faut pas compter ses heures!

 

Les étapes

L'achat

Depuis quelques temps, mon mari et moi cherchions une bibliothèque, fermée, pour y stocker nos livres. Il nous fallait un meuble solide, assez grand pour y stocker tous nos livres mais pas trop grand pour ne pas nous encombrer, avec des portes, vitrées si possible. Autant dire que nous partions dans un choix assez restreint.

Le point le plus important concernait le prix. Pas plus de 30€.

Quand mon mari l'a trouvée, il n'a pas été sceptique quand à son avenir. Il me connaît suffisamment bien pour savoir que je peux transformer le plus horrible des meubles en un meuble sympa.

A vous de juger.

 

1

 

Un bilan pré-rénovation

Il s'agit d'une bibliothèque comprenant 2 portes vitrées, 2 tiroirs, 3 étagères amovibles.

Il semblerait que les précédents propriétaires avaient voulu la relooker... à l'ancienne? En tout cas, le résultat est affreux: le corps a été recouvert de vernis foncé mais pas les étagères, le vernis a débordé sur les vitrages et l'intérieur est recouvert d'un épais vénilia vert bouteille. Autant dire qu'à ce stade elle n'était pas engageante. Et nous ne savions pas ce que le vénilia cachait.

 

Après vérification, le bois dessous était en parfait état mais était devenu tout collant. Nous avions 2 solutions: soit recouvrir à nouveau de vénilia ou tapisserie soit poncer ardûment... Nous avons choisi la seconde option.

2 (1)

Les tiroirs étaient en bon état. Il fallait juste changer les boutons plus du tout au goût du jour.

2 (2)

Le fond nous posait soucis. Il était recouvert de vénilia aussi et donc était collant aussi. Le hic c'est qu'il était vraiment grand et aurait nécessité un sacré temps de ponçage! Au final, il a décidé lui même de son sort, il a cassé lors du démontage. Nous en avons donc acheté un autre. Vous le verrez aux photos finales.

2 (3)

2 (4)

2 (5)

 

Sur la photo ci-dessous, on comprend à quel point les vitres étaient tâchées par le vernis. Les derniers rénovateurs n'avaient pas pris la peine de les protéger.

2 (6)

Il m'aura fallu beaucoup d'huile de coude et patience pour éliminer le vernis au maximum avec du white spirit. J'ai ensuite pris le temps, le soin même, de protéger les vitrages fraîchement nettoyés.

2 (7)

2 (8)

2 (9)

 

Le ponçage

 

Afin de faciliter le travail de ponçage nous avons pris la décision de tout démonter puis de ne remonter que la structure principale pour la peinture.

Je tiens à m'excuser car j'ai "perdu" les photos de la bibliothèque entièrement poncée... Du coup, je vous mets en démonstration de ce que ça donne niveau ponçage avec la photo des portes et tablettes avant la peinture sur le verso. On voit le gros travail réalisé par mon mari qui a passé beaucoup d'heures sur la ponceuse.

Cette dernière a d'ailleurs eu un soucis matériel. Le disque de ponçage était trop usé et ne tenait plus correctement les feuilles. Nous avons donc du en commander un neuf.

5

 

La peinture et le vernis

 

Cette bibliothèque trouvera sa place dans notre chambre, nous avons donc décidé de la peindre de la même couleur que notre petite armoire et de lui faire également des décors sur le thème des chats.

Pour cette bibliothèque, j'ai peint 2 couches de blancs sans sous-couche (inutile vu le travail de ponçage), puis les pattes de chat puis le vernis. Ce travail a pris du temps car il fallait respecter le temps de séchage entre chaque couche puis faire le recto de chaque pièce, notamment les portes et les tablettes.

 

La première couche

3 (1)

3 (2)

3 (3)

3 (4)

 

La deuxième couche

4 (1)

4 (2)

4 (3)

4 (4)

Les décors

4 (5)

4 (6)

4 (7)

4 (8)

Je n'ai pas fait de photo après le passage de vernis car ça ne se verrait pas.

Je vous remets la photo de l'enevers des portes vitrées et tablettes car c'est la dernière étape en peinture: 2 couches de blanc, 1 couche de vernis et hop, on passe à la suite!

5

 Après 2 couches de blanc et avant le vernis:

 

7

On remonte tout

On commence par remettre le fonds du meuble. Dans le cas de notre bibli, le fond avait cassé. Nous avons donc du en acheter un neuf. Pour faciliter le travail, nous avons acheté du contreplaqué blanc d'un côté. Ensuite, il suffit juste de mettre des petites pointes tout autour: il ne faut pas hésiter à en mettre beaucoup.

6 (1)

Puis, nous avons placé le meuble à sa place finale.

6 (2)(La petite table de nuit encore brute sur le côté fera évidemment l'objet d'une prochaine transformation.)

 Ensuite, ne reste plus qu'à remettre les étagères et réinstaller les portes vitrées avec leurs boutons.

8 (1)

8 (2)

8 (3)

8 (4)

 

Puis j'ai installé les dernières poignées, pour les tiroirs

9 (1)

9 (2)